À propos

Après quelques mois à peine de sympathie, en 1978-1979, la révolution iranienne rassembla contre elle, dans l'opinion occidentale, une sorte de front uni de la répulsion et de la crainte. Depuis la mort de l'Imam Khomeini, les signaux que nous envoie la République islamique, d'apparence plus ambiguë, donnent lieu à des interprétations hésitantes : l'annonce d'une réforme décisive dans le sens de l'ouverture économique est suivie du rappel très officiel que Salman Rushdie est toujours condamné à mort... Qu'en est-il ? Loin des stéréotypes, ce livre nous montre de tout près une société iranienne en pleine mutation, un régime politique en proie à tous les aléas d'une lutte factionnelle féroce mais feutrée, et un État soucieux, après des années d'isolement, de reprendre la place qu'il a toujours ambitionnée dans une région dont il reste l'un des « poids lourds ».

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences politiques

  • EAN

    9782402053839

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    143 Pages

  • Poids

    727 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    FeniXX 2

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Fariba Adelkhah

Iranienne, Fariba Adelkhah vit depuis de nombreuses années en France. Anthropologue, directeur de recherche au CERI (Centre d'études et de recherches internationales), elle est l'auteur de nombreux ouvrages sur l'Iran. De la civilisation perse à la révolution islamique, des femmes voilées et leur prix Nobel à une jeunesse avide de liberté, l'auteur nous invite ici à découvrir un pays qui, par sa complexité et parfois sa violence, nous est souvent présenté comme une menace.

Jean-François Bayart

Jean-François Bayart, spécialiste de sociologie historique et comparée du politique, est professeur à l'IHEID de Genève, où il est titulaire de la chaire Yves Oltramare « Religion et politique dans le monde contemporain ». Il dirige la chaire d'Études africaines comparées de l'Université Mohammed VI Polytechniques (Rabat).

Olivier Roy

Agrégé de philosophie et docteur en sciences politiques, Olivier Roy est directeur de recherche au CNRS et directeur d'études à l'EHESS. Il est également chercheur associé au Centre d'études et de recherches internationales (CERI) à Sciences Po et professeur à l'Université de Berkeley en Californie. Il est sans conteste un des plus grands spécialistes mondiaux de l'Asie Centrale et du Moyen-Orient

empty