Les Editions de Londres

  • Svelte, élégant, raffiné, séducteur, Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur de « Belle Epoque ». Son intelligence, sa culture et ses talents d'illusionniste entre Fregoli et Robert-Houdin sont au service d'un culot stupéfiant. Mais cet homme du monde accompli est aussi un anarchiste dans l'âme qui se joue des conventions sociales avec une merveilleuse insolence.

  • Arsène Lupin contre Herlock Sholmès ! L'homme qui défie toutes les polices françaises contre l'as des détectives anglais.
    « C'est justement quand je ne comprends plus que je soupçonne Arsène Lupin », avoue le célèbre limier anglais. Quand deux hommes aussi intelligents s'affrontent, leur duel est un grand spectacle.
    Qui a volé le petit secrétaire d'acajou contenant un billet de loterie gagnant ? Qui a volé la lampe juive, le diamant bleu, joyau de la couronne royale de France ? Qui joue les passe-murailles en plein Paris ? Arsène Lupin, toujours lui, l'éternel amoureux de la Dame Blonde, plus insolent, plus ingénieux que jamais, déjouant une à une toutes les ruses de l'Anglais par d'autres ruses plus étonnantes encore.   

  • Le domaine du comte de Gesvres est « visité » en pleine nuit par des cambrioleurs. La fille du comte, et sa nièce, surprennent un homme en train de s´enfuir à travers le parc en transportant ce qui semble être un objet encombrant. Le secrétaire de ce dernier, est retrouvé mort. Seules l´arme du crime et une casquette de chauffeur ont été retrouvées...

    Un texte intégral accompagné de notes, d´aides à la compréhension de l´oeuvre et de clés d´analyse. .

  • L'éclat d'obus est un roman dont l'action se déroule durant la Première Guerre mondiale. L'intrigue du roman suit les pérégrinations d'un personnage à la fois en quête de son épouse et du meurtrier de son père. Arsène Lupin n'apparaît que très brièvement dans ce livre, mais son intervention donne au héros la clef d'une énigme.

  • 1915. Le capitaine Belval poursuit sa convalescence à Paris. Par le plus grand des hasards, il surprend une conversation. Il n´y a pas de doute, Coralie, la jeune et jolie infirmière que tous ceux qui sont passés par son ambulance adorent, est en danger. Elle est menacée d´enlèvement.
    Aidé de ses camarades, Patrice Belval réussit à la sauver. Mais pourquoi la jeune femme, qu´ils appellent affectueusement « maman Coralie », ne veut-elle pas entendre parler de la police, ni même de la protection que lui propose le capitaine amoureux d´elle depuis le premier jour où elle l´a soigné ? Elle lui défend de la revoir.
    De nombreux indices prouvent à Patrice que le danger subsiste mais il passe outre l´interdiction... et se retrouve au coeur d´une machination infernale.
    De tous côtés des périls surgissent et, pour les conjurer, il faudrait à Belval l´aide de quelqu´un d´exceptionnel. Arsène Lupin en somme. Or Lupin est mort : il s´est jeté dans la mer du haut d´un rocher. Mais sait-on jamais avec ce diable d´homme ? 

  • L´un des événements les plus incompréhensibles de l´époque qui précéda la guerre fut ce qu´on appela l´affaire de la Dame à la Hache. La solution n´en fut pas connue, et elle ne l´eût jamais été si les circonstances n´avaient pas obligé le prince Rénine - devons-nous dire Arsène Lupin ? - à s´en occuper, et si nous n´en pouvions donner aujourd´hui, d´après ses confidences, le récit authentique...
    Le mobile ? Les cinq femmes avaient été entièrement dépouillées de leurs bijoux, porte-monnaie et objets de valeur. Mais on pouvait aussi bien attribuer le vol à des maraudeurs et à des passants, puisque les cadavres gisaient dans des endroits déserts. Devait-on supposer l´exécution d´une vengeance, ou bien d´un plan destiné à éliminer des individus ayant un lien entre eux, susceptibles, par exemple, de bénéficier d´un héritage ? 

  • «Demoiselle aux yeux verts, vous êtes ma captive désormais, se dit Raoul de Limézy, alias Arsène Lupin. Complice d´assassin, d´escroc et de maître chanteur, meurtrière vous-même, jeune fille du monde, artiste d´opérette, pensionnaire de couvent... Qui que vous soyez, vous ne me glisserez plus entre les doigts. La confiance est une prison d´où l´on ne peut s´évader et, si fort que vous m´en vouliez d´avoir pris vos lèvres, vous avez confiance au fond du coeur en celui qui ne se lasse pas de vous sauver, et qui se trouve toujours là quand vous êtes au bord de l´abîme.» 

  • Cette fois-ci, Lupin s´invente une nouvelle personnalité, celle de Jim Barnett, détective privé, plus gouaillard qu´aristocrate. Cédant probablement à la mode naissante du « hard-boiled » américain (le recueil de nouvelles est publié en 1928, et le premier Hammett sort en 1923), Maurice Leblanc nous convie à une dizaine d´enquêtes où Lupin alias Barnett doit à la fois résoudre des crimes et des délits, voler le voleur et se défaire de l´encombrant Béchoux, qui a besoin de son aide mais sait aussi que Barnett n´est pas celui qu´il dit être.

  • « La demeure mystérieuse » est un roman policier de Maurice Leblanc publié en 1929 aux éditions Pierre Lafitte. Après L´agence Barnett & Cie, Maurice Leblanc laisse Jim Barnett de côté et retourne au roman. L´action commence en 1907, donc aux débuts de la carrière d´Arsène Lupin, dans le monde de la haute-couture.

  • Le formidable évènement est un roman de science-fiction publié par Maurice Leblanc en 1920; c'est l'histoire d'évènements inexpliqués sur la Manche: un navire soudain emporté par une trombe d'eau, un autre qui disparait dans un tourbillon etc. Puis le 4 juin, c'est le « formidable évènement », un cataclysme naturel d'une telle violence que le tunnel sous la manche est détruit. C'est aussi l'histoire de Simon Dubosc et d'Isabel Bakefield. Ils s'aiment, veulent se marier, mais Lord Bakefield reproche à Simon ses origines roturières. Pour avoir sa fille, Simon devra conquérir un pays...

  • Le cabochon d'émeraude est une nouvelle de Maurice Leblanc publiée en 1930 dans les Annales politiques et littéraires. Devant ses amies réunies dans son hôtel particulier, la princesse Olga explique qu'elle connaît Arsène Lupin et qu'elle l'a rencontré au cours d'une aventure. Elle était en compagnie de Maxime, ...

  • « La Barre-y-va » est un roman policier écrit et publié par Maurice Leblanc en 1930. En résumé, Raoul d'Avenac rentre un soir chez lui et a la surprise d'y trouver une jeune femme blonde désemparée. Il la suit jusqu'en Normandie. Bechoux le contacte pour lui demander de l'aide dans une affaire qui le retient près du Havre. Catherine Montessieux (la belle inconnue) et sa soeur Bertrande, sont revenues vivre dans le manoir de la Barre-y-va. Des choses étranges se passent depuis quelques temps dans le manoir : un assassinat, un homme au grand chapeau, de l'or dans l'Aurelle, la rivière qui coupe le domaine en deux, et trois saules sont passés de l'autre côté de la rivière. Seul Lupin trouvera la clé de l'énigme.

  • « La femme aux deux sourires » est un roman policier de Maurice Leblanc publié aux éditions Pierre Lafitte en 1933. Comme tous les romans de l'époque, « La femme aux deux sourires » sort d'abord en feuilleton, dans « Le journal », pendant l'été 1932. Un crime horrible et étrange a été commis en Auvergne, il y a quinze ans. A l'époque, une femme meurt au milieu d'un récital dans le jardin d'un château. Personne n'a vu d'assassin, personne n'a entendu de détonation.

  • « Victor, de la Brigade mondaine » est un roman policier de Maurice Leblanc publié chez Lafitte en 1934. Victor Hautin est un inspecteur de police qui a passé la plus grande partie de sa carrière aux colonies. Il est décrit dès le début du roman comme : « un vieux policier, habile, retors, hargneux, insupportable ». Il est cabotin, indépendant, épris des jolies femmes et a une tendance à se déguiser afin de tromper ses adversaires. Cela vous rappelle quelqu'un ?

  • "La Cagliostro se venge" est un roman policier paru chez Lafitte en 1935, où Arsène Lupin est aux prises avec la Comtesse de Cagliostro, pourtant morte depuis bien longtemps. Avant de mourir, elle avait fait enlever l'enfant de Lupin. Lupin apprend qu'elle en aurait fait un criminel et il est accusé d'un meurtre qu'il prétend n'avoir pas commis.

  • « Les milliards d'Arsène Lupin » est un roman policier écrit par Maurice Leblanc en 1939 et publié en 29 feuilletons quotidiens dans « l'Auto ». Il s'agit du dernier roman de Maurice Leblanc, dont l'action, curieusement, se passe en Amérique. Patricia, l'assistante de James Mac Allermy, le fondateur d'un journal à sensation qui relate des faits criminels, est la victime d'une agression.

  • « Les trois yeux » est un roman d'anticipation de Maurice Leblanc d'abord sorti dans le magazine Je sais tout en 1919, puis publié chez Laffitte en 1920. Victorien Beaugrand passe quelques temps chez son oncle, à Meudon. Son oncle a un secret : derrière un voile noir, il découvre un pan de mur sur lequel apparaissent trois yeux, chaque apparition des yeux sur le mur est suivie de la projection d'une scène du passé. C'est la découverte la plus sensationnelle de tous les temps. Mais que représentent ces yeux et d'où viennent ces images ?

  • «Allô, le service de la Sûreté ? M. l´inspecteur principal Ganimard est-il ici ?... Pas avant vingt minutes ? Dommage !... Enfin !... Quand il sera là, vous lui direz ceci de la part de Mme Dugrival... Oui, Mme Nicolas Dugrival... Vous lui direz qu´il vienne chez moi. Il ouvrira la porte de mon armoire à glace et, cette porte ouverte, il constatera que l´armoire cache une issue qui fait communiquer ma chambre avec deux pièces. Dans l´une d´elles, il y a un homme solidement ligoté. C´est le voleur, l´assassin de Dugrival. Vous ne me croyez pas ? Avertissez M. Ganimard. Il me croira, lui. Ah ! J´oubliais le nom de l´individu... Arsène Lupin !» 

  • Un fabuleux héritage américain déclenche des crimes en cascade sur le sol français. Si l´on ne retrouve pas les descendants de la famille Roussel, l´argent sera remis à Don Luis Perenna, ancien légionnaire au Maroc, deux fois décoré. Coup de théâtre ! Ce héros est... Arsène Lupin. Il ne lui est pas plus difficile en effet d´être un noble espagnol que le chef de la Sûreté à Paris, d´être vivant tout en étant mort, de sauver la femme qu´il aime des dents du tigre !
    Aventurier de génie, homme d´humour qui baptise sa maison « Le Clos des Lupins », tendre amoureux qui risque la mort pour sa bien-aimée, redresseur de torts implacable et juste, Arsène Lupin est toujours aussi puissant, ironique et séduisant. Mais arrivera-t-il à faire cesser ce jeu de massacre ?

empty