Mon

  • Des adolescents, réunis sur une île pour fêter la Saint-Jean, sont retrouvés massacrés au petit matin. Les premières conclusions, étranges et terrifiantes, ne se font pas attendre : sous l'emprise d'une nouvelle drogue de synthèse hallucinogène, ils se sont entre-tués sauvagement.
    Pour l'inspecteur Zack Herry, enfin libéré de ses addictions et vivant un amour apaisé avec sa fiancée, il faut à tout prix découvrir qui fabrique cette drogue aux effets dévastateurs surnommée "Bambi", et éviter un nouveau carnage. Il ne se doute pas que cette enquête va bouleverser sa vie et le pousser aux portes de la folie.

  • De l'oeuvre poétique d'Ibn 'Arabî, seul est connu en français son superbe Interprète des désirs, que « le plus grand des maîtres » commenta lui-même. On ignore souvent qu'il a en outre composé deux immenses recueils poétiques ou Dîwâns, pourtant très célèbres dans le monde arabe. C'est du premier d'entre eux, le « Grand Dîwân », que sont extraits les quarante-cinq poèmes traduits et commentés dans ce volume. Poèmes mystiques où se mêlent images cosmiques et descriptions charnelles, où Dieu et l'homme se rapprochent jusqu'à parfois échanger leurs rôles, ils nous initient à une vision du monde par-delà les voiles des conventions sociales et religieuses.
    Omar Hammami et Patricia Mons, poètes arabisants, nous donnent les clés de lecture de ces textes envoutants qui méritent pleinement leur place aux côtés des autres oeuvres du grand maître de la mystique andalouse.

  • Quatre masseuses thaïlandaises sont brutalement assassinées à Stockholm. Le corps d'une autre est retrouvé mutilé - les marques semblent indiquer qu'elle a été attaquée par un animal.

    Le jour, Zack Herry fait partie d'une unité chargée d'enquêter sur les affaires les plus diffi ciles. Comme celle-ci. La nuit, il fréquente les boîtes et consomme de la cocaïne, entre autres avec des gens qu'il pourrait aussi bien être en train d'interroger. Et il soulève les questions qui le conduiront peut-être à résoudre ces meurtres.

    Guerre de gangs pour le monopole de la prostitution ? Acte isolé d'un maniaque sexuel ? En proie à ses addictions, hanté par les fantômes du passé, Zack est pourtant bien décidé à résoudre cette affaire.

  • Le printemps vient de commencer lorsqu'on trouve le corps d'une femme atrocement mutilée dans la forêt. Les blessures rappellent à Malin Förs l'affaire " Maria Murvall " qu'elle avait suivie dans Hiver. Maria avait été violée et frappée sauvagement dans la forêt, et depuis, elle reste murée dans le silence, à l'asile.
    Malin rencontre une psychiatre à l'hôpital qui fait état d'un cas semblable. Soudain, Malin comprend que Maria Murvall n'est qu'une petite pièce d'un terrible puzzle. Si terrible qu'il est impossible d'y mettre des mots. L'enquêtrice met toute son énergie pour résoudre l'énigme. Elle qui avait été obsédée par le sort de Maria Murvall dans Hiver. Parviendra-t-elle à la sortir du silence ?
    Cinquième volet des enquêtes de Malin Förs, La 5e Saison séduira les amateurs de Hiver et les autres car l'enquête peut se lire même si on ne connait pas Hiver. Comme toujours dans les livres de Mons Kallentoft, les morts parlent et la nature se déchaine. Malin Förs quant à elle reste ce mélange de force et de fragilité très apprécié des lectrices.

  • Une vidéo envoyée à la police de Stockholm montre un garçon terrorisé, enfermé dans une cage. Le kidnappeur apparaît en arrière-plan, couvert d'une peau de lion, sous une horloge qui marque inexorablement le compte à rebours avant la mise à mort.
    L'inspecteur Zack Herry sait qu'il n'y a pas une minute à perdre. Une première victime a été retrouvée quelques jours plus tôt, le corps lacéré et gelé. Mais Zack est en train de tout perdre : son combat contre ses addictions et la confiance de sa collègue Deniz. L'heure tourne, et les dilemmes s'accumulent pour l'inspecteur qui va devoir jouer - littéralement - sa vie à la roulette russe...

  • Première biographie d'une Française hors du commun, qui a vécu mille vies en une, Madeleine Riffaud (1924-), combattante de tous les temps qui participa à trois guerres, comme jeune résistante pendant la Seconde Guerre mondiale à 19 ans, puis comme grand reporter durant les guerres d'Algérie et du Vietnam. Un fort tempérament qui fascina bien des hommes, dont ses amis Pablo Picasso, Paul Éluard, René Char, Vercors et Raymond Aubrac, avec lesquels elle entretint une correspondance, ici inédite. Et une femme de lettres engagée, militante communiste et anticolonialiste, qui publia poèmes et essais sur la politique.
    Un parcours exceptionnel retracé par la belle plume d'Isabelle Mons, qui l'a côtoyée intimement durant deux ans et a eu accès à toutes ses archives.

  • LA 6e ENQUÊTE DE MALIN FORS
    " L'une des héroïnes les plus convaincantes qui soient nées d'une plume masculine. "
    The Guardian
    Patrick et Cecilia Andergren sont retrouvés assassinés dans le jacuzzi de leur villa cossue de Linköping. Ella, cinq ans, leur fille adoptive, a disparu. Aussitôt, la police pense à l'enlèvement... mais il y a aussi le fleuve tout proche. Malin Fors, consciente qu'après la grave blessure dont elle a été victime en service elle ne pourra sans doute plus avoir d'enfant, prend l'affaire particulièrement à cœur.
    Faut-il chercher du côté de la sœur de Cecilia – les deux femmes étaient en conflit ouvert– ou plutôt du côté des agences d'adoption, qui ne semblent pas au-dessus de tout soupçon ? Alors que la tension monte – où est passée Ella? –, Malin Fors dirige l'enquête de la brigade criminelle avec opiniâtreté tout en luttant contre ses vieux démons : la tentation de l'alcool est d'autant plus forte que ses problèmes personnels semblent insolubles.
    Argent, maternité, adoption, racisme sont au cœur de ce roman poignant, placé sous le signe de l'eau.
    Né en 1968 à Linköping, Mons Kallentoft a d'abord été journaliste. Après Pesetas, lauréat du très estimé " Katapultpriset ", il s'est lancé dans le polar avec Hiver, premier volume de la série " Malin Fors " : un best-seller. Les aventures de Malin Fors sont traduites dans plus de vingt-cinq pays.
    Traduit du suédois par Frédéric Fourreau

  • Depuis deux décennies, dans la majorité des pays développés, des réformes scolaires d'envergure se sont multipliées. Elles ébranlent les fondations historiques des États-enseignant, marquant peut-être, dans l'éducation, le « tournant néo-libéral » observé dans d'autres politiques publiques. La France, longtemps apparue en retrait, fustigée par les observateurs pour son immobilisme et son néo-corporatisme paralysant, constitue-t-elle encore une exception face à la montée de cette vague néo-libérale qui uniformiserait les systèmes scolaires des pays développés ? Pour répondre à ces questions, l'auteur évalue, à l'aune des expériences étrangères, les politiques éducatives françaises.

  • Particules d'encre, donne à l'écriture une vision poétique où le dessin insuffle en noir et blanc, le corps du texte. Qui dessine et écrit de nos deux êtres... mystère de l'alchimie. Les textes de Sabrina Ambre Biller s'articulent autour d'une dimension émotionnelle, une contraction du temps liée aux instincts de nos existences qui se superposent avec des moments de félicité. C'est ainsi que naturellement au gré de sa vie, de ses rencontres, de son parcours artistique que Virginia Mons est apparue, comme un hétéronyme. Une écriture simple et limpide dans une mise en scène efficace. Rassemblés dans un recueil, elles nous offrent un mouvement de pensée douce-amère, sur nous et notre relation à l'autre, sans concession et libre de toutes nos conventions.

  • CHARON : Tu continues ?
    CAMARD : Oui ! C'est le mort révolté qui crache dans la figure de la mort. Que peut-elle lui faire encore ?
    CHARON : De quelle mort es-tu mort ?
    CAMARD : D'une balle perdue. Un dimanche. Pourtant, c'était blanc. Tee-shirt blanc, pantalons, pagnes blancs. Foulards blancs. Casquettes blanches.

  • De pensées en maximes, de maximes en aphorismes, Maurice Mons se joue des mots et tisse un recueil de vérités sans concession, volontiers corrosives, à l'humour particulièrement jubilatoire.
    Les illustrations en noir et blanc de Hep lui répondent avec délices, colorant les propos de différentes nuances, aiguisant notre regard, illuminant nos sourires, transformant nos rires.
    Vie, humanité, argent, pauvreté, société, politique, guerre, paix, amour, bonheur, malheur... tout y passe, dans le désordre le plus absolu, tels les méandres de nos vies !
    Un réjouissant méli-mélo de Pensées en vrac...

  • Matière fondamentale étudiée à la suite du cours du droit des obligations, le régime général des obligations répond à des questions simples, dont les enjeux économiques sont considérables : peut-on faire dépendre une obligation d'un événement futur ? Un créancier peut-il transférer son droit à un tiers ? Quels sont les droits de celui qui paye la dette d'un autre ? L'ouvrage présente les notions essentielles du régime général des obligations de manière précise et articulée. Il est entièrement conçu à la lumière de la réforme réalisée par l'ordonnance n° 2016-131 du 10 février 2016 et par la loi n° 2018-287 du 20 avril 2018.

  • Cet essai porte sur la dimension du visible questionnée dans un contexte contemporain d'espaces travaillés par les images de toutes natures. Les environnements visuels dans lesquels nous sommes plongés avec la culture médiatique, induisent des mutations perceptives fortes. Car un véritable paysage d'images se constitue au jour le jour, comme un processus nous enveloppant insidieusement dans une atmosphère imaginaire et effective. C'est une anthropologie du trouble qui est ici tentée.

  • Dès sa naissance, on découvre que Stéphane est atteint de la « maladie des os de verre ». Concrètement, ses os sont d'une extrême fragilité et peuvent se briser au moindre choc. Aujourd'hui, à 36 ans, il ne mesure que 95 centimètres et se déplace en fauteuil roulant. Son récit, émouvant et sincère, retrace son enfance marquée par des accidents à répétition, qui ont failli lui coûter la vie. Mais surtout, Stéphane raconte sa quête d'indépendance pour apprendre à se déplacer seul, trouver un travail ou vivre dans son propre appartement. Il sait qu'il n'aura jamais une existence normale et que tout peut s'arrêter brutalement. Mais malgré tout, il trouve que la vie est belle. Son combat contre le handicap et la résignation est une formidable leçon sur les forces insoupçonnées que chaque être humain porte en lui.

  • Interrogeant la notion de résistance, les contributions de ce livre mettent en valeur des femmes ayant transformé leur vie en un engagement. Se saisissant d'armes politiques et idéologiques, elles ont combattu, au détriment de la facilité, des adversaires usant et abusant de la force et du pouvoir. L'analyse s'intéresse aux situations contemporaines, tout en s'efforçant d'examiner ce qu'il en est de la diversité géographique et historique des exemples convoqués. Elle témoigne de parcours tragiquement exemplaires qui valent d'être réhabilités ou sortis de l'ombre.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • En choisissant ce titre un peu provocant, nous avons voulu attirer votre attention sur cette partie de l'histoire du Béarn, particulièrement axée sur un particularisme farouche, mais émouvant et fécond, fatalement limité dans le temps. Comment une petite vicomté, de moins de 5 000 kilomètres carrés, pas très peuplée, vassale de trois suzerains à la fois, a-t-elle eu l'audace de se déclarer unilatéralement indépendante, et de se comporter le plus souvent comme telle, avec une adresse extraordinaire, servie il est vrai, assez souvent, par un sort favorable ? Voilà le thème principal de notre démarche. Cela nous a tous passionnés et nous avons voulu en parler. Nous avons donc réuni et compilé des textes, à partir d'ouvrages d'historiens éminents, à qui nous sommes heureux, ici, d'exprimer notre gratitude admirative. En espérant que notre bouquin, travail d'amateurs débutants mais enthousiastes, vous donnera satisfaction ! L'atelier de mémoire collective Lys mon village.

  • En choisissant ce titre un peu provocant, nous avons voulu attirer votre attention sur cette partie de l'histoire du Béarn, particulièrement axée sur un particularisme farouche, mais émouvant et fécond, fatalement limité dans le temps. Comment une petite vicomté, de moins de 5 000 kilomètres carrés, pas très peuplée, vassale de trois suzerains à la fois, a-t-elle eu l'audace de se déclarer unilatéralement indépendante, et de se comporter le plus souvent comme telle, avec une adresse extraordinaire, servie il est vrai, assez souvent, par un sort favorable ? Voilà le thème principal de notre démarche. Cela nous a tous passionnés et nous avons voulu en parler. Nous avons donc réuni et compilé des textes, à partir d'ouvrages d'historiens éminents, à qui nous sommes heureux, ici, d'exprimer notre gratitude admirative. En espérant que notre bouquin, travail d'amateurs débutants mais enthousiastes, vous donnera satisfaction ! L'atelier de mémoire collective Lys mon village.

  • When Ruggiero met the mysterious beauty Sapphire in London, it was love at first sight. But after two weeks of passion, she disappeared without a trace. He believed their love was destiny, so why did she leave? Since then, he had been an empty shell. One day, as he is test driving his company's new motorcycle, he catches sight of Sapphire among the circuit's spectators. But even though she looks the same, she doesn't seem the same. Shaken by the vision, he finds himself thrown from his machine.

  • Not letting her blindness get the better of her, Celia enjoys life to the fullest, doing whatever catches her interest-from scuba diving to managing her own company. Her boyfriend, Francesco, is beside himself with worry about her, and out of his misguided love he tries to hold her back. "I'm not handicapped, and I don't need your pity! Why won't you let me live my life?" In a moment of recklessness, they hurt each other deeply, and decide to go their separate ways. Do two people need more than love to be able to share their lives together? Read the conclusion of this series of romances about six Italian brothers!

  • L'épouvante a mille facettes. Mille malices. Elle surgit où on l'attend le moins. Elle peut être tragique, horrible, choquante, indicible. Et parfois même rigolarde. Comme la mort.Retrouvez l'intégralité des nouvelles sélectionnées par Yves-Daniel Crouzet dans le volume 1 de Moisson d'épouvante, disponible chez Bragelonne en numérique, en coédition avec Dreampress.

  • "Vous... vous m'aimez ? Caline, elle se blottit tout contre lui. - Depuis longtemps. Ne vous en êtes-vous jamais rendu compte ? - Je ne sais pas, je dois être idiot. - Un tendre idiot. Aveuglés par leur passion, Jean-Luc et Marie-Hélène ne pouvaient discerner le piège machiavélique que leur tendaient ceux pour qui leur amour était une gêne. Ils sombrèrent."

empty