De Vive Voix

  • Françoise Combes vient de recevoir la médaille d'or du CNRS. Cette astrophysicienne est spécialiste de la dynamique des galaxies et, non contente de les observer, elle réalise de spectaculaires simulations numériques de leur formation, de leur croissance, de leurs rencontres. Cela aide à comprendre l'origine de leurs formes, variées et souvent surprenantes. Le décodage des différentes étapes de leur évolution montre que les trous noirs supermassifs, qui occupent les centres de ces galaxies, y jouent un rôle majeur. Il est donc indispensable de mieux les comprendre. Comment sont-ils nés ? Comment sont-ils alimentés ? Comment recrachent-ils de la matière ? Quelle influence exercent-ils sur la formation et l'évolution des étoiles de la galaxie qui les abrite ? Lorsqu'ils sont extrêmement actifs, on qualifie de quasars les trous noirs supermassifs au centre de galaxies. Ce sont sans doute les objets les plus impressionnants de l'Univers : chacun émet une luminosité mille fois plus forte que la réunion de celles de toutes les étoiles de la galaxie qui l'abrite. Cette pionnière de l'étude du cosmos décrypte pour nous ces objets spectaculaires et leurs influences cosmiques.

  • La collection Les Grandes Voix de la Recherche est une coédition entre CNRS Éditions et De Vive Voix. Pluridisciplinaire et accessible, elle donne la parole aux chercheurs lauréats de la très prestigieuse médaille d'or du CNRS qui présentent leur discipline et leurs recherches de manière vivante et concise. 
    Considéré comme l'héritier de Levi Strauss, Philippe Descola est l'un des grands anthropologues français du XXe siècle. Ses premiers travaux ont été menés en Équateur, auprès d'une tribu amazonienne, les Jivaros Achuar. Ce terrain l'amène à s'interroger sur l'opposition traditionnellement établie entre nature et culture. Il s'attache alors à montrer que la vision d'une coupure entre nature et culture, d'un grand partage entre humains et non-humains, est très européo-centrée, et que d'autres sociétés considèrent que les animaux et les végétaux sont des personnes, au même titre que les humains. Une telle réévaluation du lien qui peut unir l'homme à son environnement n'a évidemment rien d'anodin. Elle a des conséquences directes sur le statut qui est conféré à la nature, et vient en écho à des questionnements très actuels.
    Titulaire de la chaire d'Anthropologie de la Nature du Collège de France, Philippe Descola a reçu en 2012 la médaille d'or du CNRS. Ses recherches de terrain en Amazonie équatorienne, auprès des Jivaros Achuar, ont fait l'objet d'un ouvrage dans la collection Terre Humaine, Les lances du crépuscule. Il a publié plus récemment Par-delà nature et culture (Folio, 2005).

  • La collection Les Grandes Voix de la Recherche est une coédition entre CNRS Éditions et De Vive Voix. Pluridisciplinaire et accessible, elle donne la parole aux chercheurs lauréats de la très prestigieuse médaille d'or du CNRS qui présentent leur discipline et leurs recherches de manière vivante et concise.
    Le réchauffement climatique et le rôle des activités humaines sur notre climat deviennent de plus en plus perceptibles et occupent une place grandissante dans notre vie quotidienne. Lutter contre le réchauffement climatique est un véritable défi : c'est celui que s'est fixé Jean Jouzel tout au long de sa carrière scientifique. L'analyse des molécules emprisonnées depuis des dizaines de milliers d'années dans des carottes de glaces des forage polaires lui a permis, avec d'autres glaciologues, de comparer les températures et compositions de l'atmosphère à différentes époques. Ils ont ainsi souligné pour la première fois l'importance de l'effet de serre dans le réchauffement climatique.   Dans cet enregistrement Jean Jouzel nous parle de son parcours, de ses travaux, de son engagement au sein du GIEC et nous introduit de manière claire à l'étude des climats passés pour mieux connaître et comprendre les climats futurs.
    Jean Jouzel est climatologue, médaille d'or du CNRS en 2002. Il a été vice-président du groupe scientifique du GIEC entre 2002 et 2016.

  • Qu'est-ce qu'un rapport social ? Y a-t-il une essence de l'homme ? Quels sont les différents systèmes de parenté ? Que nous apprend la mort sur la vie des hommes ? Quels sont, tout compte fait, aux yeux de l'anthropologue, les fondamentaux de la vie sociale ? Abordant ces questions qui constituent à la fois l'objet des enquêtes de terrain et le cur de la réflexion des sciences sociales, Maurice Godelier identifie notamment cinq préconditions de l'existence qui dessinent une nature humaine , à laquelle s'ajoute toujours le caractère imprévisible et ouvert du devenir historique. Soulignant les apports de sa discipline pour la compréhension des sociétés humaines dans leur diversité, Maurice Godelier revient de manière vivante sur les grands jalons de ses recherches, défend à la fois distanciation méthodologique et sens de l'engagement, et dresse, à rebours d'un certain discours post-moderne, un portrait de l'anthropologue en savant de l'humanité toute entière.

  • La collection Les Grandes Voix de la Recherche est une coédition entre CNRS Éditions et De Vive Voix. Pluridisciplinaire et accessible, elle donne la parole aux chercheurs lauréats de la très prestigieuse médaille d'or du CNRS qui présentent leur discipline et leurs recherches de manière vivante et concise. 
    Quest-ce que le savoir mathématique ? À quoi sert une théorie mathématique ? Et quest-ce que faire des mathématiques ? La nature et l'objet des mathématiques restent bien mystérieux, et celles-ci apparaissent souvent abstraites. Les mathématiques ont pourtant une notion bien définie du vrai : est vrai ce qui est démontré. Pour les besoins de la démonstration, précisément, les mathématiques usent d'outils. Le langage, d'abord, joue un rôle fondamental dans l'élaboration de la définition, l'hypothèse, la démonstration et le théorème. Les mathématiques entretiennent également un lien étroit avec la logique, à tel point que l'on peut se demander sil faut les distinguer. De façon diamétralement opposée, on peut s'interroger sur la place de la géométrie dans la recherche moderne en mathématiques.
    Dans cet essai court Claire Voisin raconte, de l'intérieur, comment se font les mathématiques, et nous montre que l'abstraction n'est pas complexification mais quelle naît au contraire du souci constant de simplification et d'économie de pensée qui caractérise les mathématiques.
    Médaille d'or du CNRS, Claire Voisin est mathématicienne et titulaire de la chaire de Géométrie algébrique du Collège de France.

  • La collection Les Grandes Voix de la Recherche est une coédition entre CNRS Éditions et De Vive Voix Pluridisciplinaire et accessible, elle donne la parole aux chercheurs lauréats de la très prestigieuse médaille d'or du CNRS qui présentent leur discipline et leurs recherches de manière vivante et concise.  Jeune chercheur, Jules Hoffmann travaille sur les insectes et notamment sur le criquet migrateur.  Très vite il est frappé par la très grande résistance des insectes aux manipulations qu'ils subissent dans les laboratoires, ainsi qu'aux maladies graves qu'ils transmettent à des centaines de millions d'êtres humains tous les ans. C'est le point de départ d'un carrière passionnante, décrite ici de manière très vivante, consacrée à l'étude des mécanismes de l'immunité inné faisant émerger par ses découvertes « une vision nouvelle des mécanismes de défense que les organismes, des plus primitifs jusqu'à l'Homme, opposent aux agents infectieux. »

  • En 1637, Descartes révolutionne la manière que l'on a de faire de la géométrie : il pose les bases de ce que l'on appelle la "géométrie algébrique", qui associe, à chaque point de l'espace, 3 coordonnées. Cela permet de résoudre des problèmes géométriques avec des outils algébriques. Cette géométrie est dite "commutative", c'est-à-dire que le produit de deux quantités ne dépend pas de l'ordre des termes : A × B = B × A.
    Cette propriété est fondamentale, et l'ensemble de l'édifice mathématique en dépend. En 1925, la mécanique quantique vient à nouveau tout bouleverser. L'espace géométrique des états d'un système microscopique, un atome par exemple, s'enrichit de nouvelles propriétés de ses coordonnées, qui ne commutent plus. Il faut donc adapter l'ensemble des outils mathématiques à ces nouveaux paradigmes. Cette géométrie "non-commutative", devenue essentielle à la recherche en physique, a été développée par Alain Connes.
    Alain Connes est mathématicien, médaille Fields, médaille d'or du CNRS, et titulaire de la chaire Analyse et Géométrie du Collège de France.

  • - 58%

    La collection Les Grandes Voix de la Recherche est une coédition entre CNRS Éditions et De Vive Voix. Pluridisciplinaire et accessible, elle donne la parole aux chercheurs lauréats de la très prestigieuse médaille d'or du CNRS qui présentent leur discipline et leurs recherches de manière vivante et concise.
    Sols contaminés, eaux souillées, rejets toxiques, etc. Si la présence de polluants dans la biosphère remonte à la nuit des temps, l'augmentation de la population de la planète et l'accroissement des activités humaines ont provoqué une multiplication des cas de pollution depuis le début de l'ère industrielle. Que l'on parle de plastiques, d'hydrocarbures, de pesticides, d'arsenic à chaque fois, le constat est le même : il est très difficile de décontaminer les sites pollués. La bio-remédiation pourrait néanmoins constituer une réponse efficace et naturelle à ce problème environnemental. Cette pratique consiste à mobiliser les organismes vivants (micro-organismes ou plantes) pour réaliser ou accélérer la dégradation des polluants, pour les transformer en substances inoffensives. Jean Weissenbach nous introduit de manière claire au fonctionnement de la bio-remédiation, et à la façon dont elle permet d'inactiver naturellement des polluants.

  • La collection Les Grandes Voix de la Recherche est une coédition entre CNRS Éditions et De Vive Voix. Pluridisciplinaire et accessible, elle donne la parole aux chercheurs lauréats de la très prestigieuse médaille d'or du CNRS qui présentent leur discipline et leurs recherches de manière vivante et concise.
    Comment à partir d'une toute petite cellule unique, est-il possible d'obtenir un organisme aussi complexe que celui d'un être vivant ? Par quel phénomène fascinant passe-t-on de l'embryon à l'Homme ?
    Ce sont ces interrogations qui ont accompagnées Nicole Le Douarin tout au long de son parcours scientifique. Cette grande biologiste française s'est notamment distinguée par ses travaux sur les chimères, ces êtres hybrides qu'elle a elle-même conçus en injectant des cellules de caille dans un embryon de poulet. Ces manipulations ont permis des avancées remarquables dans l'observation puis la compréhension du développement des cellules et de leur différenciation au sein d'un organisme.
    Dans cet enregistrement, cette grande chercheuse nous parle de son parcours, de ses travaux, de sa passion, et nous introduit de manière claire à la biologie du développement, et plus généralement, aux secrets de la vie.
    Nicole Le Douarin, est une chercheuse en biologie du développement et en embryologie. Médaille d'or du CNRS en 1986, elle est professeur honoraire au Collège de France, et secrétaire perpétuelle honoraire de l'Académie des sciences depuis janvier 2006.

  • La collection Les Grandes Voix de la Recherche est une coédition entre CNRS Éditions et De Vive Voix. Pluridisciplinaire et accessible, elle donne la parole aux chercheurs lauréats de la très prestigieuse médaille d'or du CNRS qui présentent leur discipline et leurs recherches de manière vivante et concise. 
    L'informatique.
    Tout le monde l'utilise, tout le monde en parle, ses progrès font la une : l'imprimante 3D, l'intelligence artificielle, les big data Mais qui comprend vraiment de quoi on parle et de quoi il s'agit ?
    L'informatique est réellement une révolution, une façon radicalement différente de penser, qui permet d'associer de l'information, c'est-à-dire un ensemble de données, qui peut-être de toute taille et de toute nature, à un ou plusieurs algorithmes.
    Algorithme, mot compliqué pour désigner une chose très simple : une suite d'opérations mathématiques. Une addition est un algorithme. C'est cela, l'informatique : une méthode systématique pour transformer un besoin en une suite d'opérations élémentaires très simples. L'informatique se décompose en 4 éléments : les données, les algorithmes, les programmes, qui sont la traduction des précédents dans un langage compréhensible par l'ordinateur, enfin le matériel lui-même, dont les progrès constants sont exponentiels.
    Un enregistrement qui propose une vision claire et prospective dun monde en voie de numérisation.

  • C'est en linguiste de terrain que Claude Hagège a abordé le champ des langues. Son intérêt pour leur réalité vécue, leur chair vive et le terreau d'origine de la parole humaine en font un adepte d'une approche empirico-inductive, aboutissant ainsi à des conclusions d'ordre général à partir d'une matière concrète. Les contributions apportées par Claude Hagège en linguistique se fondent sur l'étude de langues sémitiques, africaines, amérindiennes, austronésiennes puis sino-tibétaines. De la morphogenèse de la langue à la théorie des trois points de vue en passant par les langues créoles, c'est toute la richesse et la complexité des langues qui sont ici révélées. À travers ces travaux, la linguistique s'incarne comme une science humaine à part entière.

empty