SKA

  • Azul

    ,

    • Ska
    • 27 Novembre 2018



    Le voleur d'yeux bleus cherche des proies... pour créer des oeuvres d'art.


    « Dois-je me soumettre ou redoubler de perversité pour survivre ? » Telle est la question que va devoir se poser Clara, jeune femme aux allures de femme fatale, qui semble tout droit sortie d'un polar américain des années 50. Azul, nouvelle noire graphique, nous invite à un aller-simple dans un monde où les petites filles rencontrent les grands méchants loups et où le crime se hisse au rang de chef-d'oeuvre. »


    L'angoissant scénario de Linné Lharsson est servi par le graphisme d'Ikuko Ikeda s'inspirant de l'imagerie manga. Une grande sensibilité affleure derrière cette histoire sordide mêlant amour, complicité et meurtres en série.



  • De l'autre côté

    Gilles Vidal

    • Ska
    • 6 Décembre 2018

    Bad trip, mauvais rêve ou anticipation, les affres d'un héros qui ne s'appartient plus...
    «Des murmures montèrent alors dans l'atmosphère, augmentant peu à peu de volume, puis se mirent à hanter la pièce tout entière, des chuchotements absolument pas angoissants, bien au contraire : ils étaient enjoués, empreints d'un bonheur serein. Et provenaient des sculptures elles-mêmes. Je renversai la tête en arrière et mon esprit s'envola, oui, il me sembla décoller littéralement, et ce n'était pas l'oeuvre d'un Simu, ça n'avait vraiment rien à voir. Je me mis à rêver - m'endormis-je alors ? je n'en sais rien -, enfin pas rêver vraiment, comment expliquer ce qui s'ensuivit ?... Pourrais-je nommer ceci une « réinitialisation » ? Oui, sans doute. »
    Avec cette nouvelle graphique qui emprunte les codes du fantastique, du polar et de la science fiction, Vidal et Andres inaugurent chez SKA un nouveau genre : la nouvelle graphique.

empty