De Vive Voix

  • Les Fleurs du Mal

    Charles Baudelaire

    "Que faites vous quand vous écrivez ces vers saisissants ? Que faites vous ? Vous marchez. Vous dotez le ciel de l'art d'on ne sait quel rayon macabre. Vous créez un frisson nouveau (...) Vous êtes un noble esprit et un généreux coeur. Vous écrivez des choses profondes et souvent sereines. Vous aimez le beau. Donnez moi la main."
    Victor Hugo, Lettre à Charles Baudelaire, 6 octobre 1859

  • Poésies

    Stéphane Mallarmé

    La lecture à haute voix des poésies de Mallarmé apporte à leur compréhension le soutien du rythme et de la musicalité. et je crois que, les lignes si parfaitement délimitées, ce à quoi nous devons viser surtout est que, dans le poème, les mots qui déjà sont assez eux mêmes pour ne plus recevoir dimpressions du dehors se reflètent les uns les autres jusquà paraître ne plus avoir de couleur propre, mais nêtre que les transitions dune gamme. Stéphane Mallarmé Lettre à François Coppée, 5 décembre 1866

  • Françoise Combes vient de recevoir la médaille d'or du CNRS. Cette astrophysicienne est spécialiste de la dynamique des galaxies et, non contente de les observer, elle réalise de spectaculaires simulations numériques de leur formation, de leur croissance, de leurs rencontres. Cela aide à comprendre l'origine de leurs formes, variées et souvent surprenantes. Le décodage des différentes étapes de leur évolution montre que les trous noirs supermassifs, qui occupent les centres de ces galaxies, y jouent un rôle majeur. Il est donc indispensable de mieux les comprendre. Comment sont-ils nés ? Comment sont-ils alimentés ? Comment recrachent-ils de la matière ? Quelle influence exercent-ils sur la formation et l'évolution des étoiles de la galaxie qui les abrite ? Lorsqu'ils sont extrêmement actifs, on qualifie de quasars les trous noirs supermassifs au centre de galaxies. Ce sont sans doute les objets les plus impressionnants de l'Univers : chacun émet une luminosité mille fois plus forte que la réunion de celles de toutes les étoiles de la galaxie qui l'abrite. Cette pionnière de l'étude du cosmos décrypte pour nous ces objets spectaculaires et leurs influences cosmiques.

  • La collection Les Grandes Voix de la Recherche est une coédition entre CNRS Éditions et De Vive Voix. Pluridisciplinaire et accessible, elle donne la parole aux chercheurs lauréats de la très prestigieuse médaille d'or du CNRS qui présentent leur discipline et leurs recherches de manière vivante et concise. 
    Considéré comme l'héritier de Levi Strauss, Philippe Descola est l'un des grands anthropologues français du XXe siècle. Ses premiers travaux ont été menés en Équateur, auprès d'une tribu amazonienne, les Jivaros Achuar. Ce terrain l'amène à s'interroger sur l'opposition traditionnellement établie entre nature et culture. Il s'attache alors à montrer que la vision d'une coupure entre nature et culture, d'un grand partage entre humains et non-humains, est très européo-centrée, et que d'autres sociétés considèrent que les animaux et les végétaux sont des personnes, au même titre que les humains. Une telle réévaluation du lien qui peut unir l'homme à son environnement n'a évidemment rien d'anodin. Elle a des conséquences directes sur le statut qui est conféré à la nature, et vient en écho à des questionnements très actuels.
    Titulaire de la chaire d'Anthropologie de la Nature du Collège de France, Philippe Descola a reçu en 2012 la médaille d'or du CNRS. Ses recherches de terrain en Amazonie équatorienne, auprès des Jivaros Achuar, ont fait l'objet d'un ouvrage dans la collection Terre Humaine, Les lances du crépuscule. Il a publié plus récemment Par-delà nature et culture (Folio, 2005).

  • Qu'est-ce qu'un rapport social ? Y a-t-il une essence de l'homme ? Quels sont les différents systèmes de parenté ? Que nous apprend la mort sur la vie des hommes ? Quels sont, tout compte fait, aux yeux de l'anthropologue, les fondamentaux de la vie sociale ? Abordant ces questions qui constituent à la fois l'objet des enquêtes de terrain et le cur de la réflexion des sciences sociales, Maurice Godelier identifie notamment cinq préconditions de l'existence qui dessinent une nature humaine , à laquelle s'ajoute toujours le caractère imprévisible et ouvert du devenir historique. Soulignant les apports de sa discipline pour la compréhension des sociétés humaines dans leur diversité, Maurice Godelier revient de manière vivante sur les grands jalons de ses recherches, défend à la fois distanciation méthodologique et sens de l'engagement, et dresse, à rebours d'un certain discours post-moderne, un portrait de l'anthropologue en savant de l'humanité toute entière.

  • La collection Les Grandes Voix de la Recherche est une coédition entre CNRS Éditions et De Vive Voix. Pluridisciplinaire et accessible, elle donne la parole aux chercheurs lauréats de la très prestigieuse médaille d'or du CNRS qui présentent leur discipline et leurs recherches de manière vivante et concise.
    Le réchauffement climatique et le rôle des activités humaines sur notre climat deviennent de plus en plus perceptibles et occupent une place grandissante dans notre vie quotidienne. Lutter contre le réchauffement climatique est un véritable défi : c'est celui que s'est fixé Jean Jouzel tout au long de sa carrière scientifique. L'analyse des molécules emprisonnées depuis des dizaines de milliers d'années dans des carottes de glaces des forage polaires lui a permis, avec d'autres glaciologues, de comparer les températures et compositions de l'atmosphère à différentes époques. Ils ont ainsi souligné pour la première fois l'importance de l'effet de serre dans le réchauffement climatique.   Dans cet enregistrement Jean Jouzel nous parle de son parcours, de ses travaux, de son engagement au sein du GIEC et nous introduit de manière claire à l'étude des climats passés pour mieux connaître et comprendre les climats futurs.
    Jean Jouzel est climatologue, médaille d'or du CNRS en 2002. Il a été vice-président du groupe scientifique du GIEC entre 2002 et 2016.

  • La collection Les Grandes Voix de la Recherche est une coédition entre CNRS Éditions et De Vive Voix Pluridisciplinaire et accessible, elle donne la parole aux chercheurs lauréats de la très prestigieuse médaille d'or du CNRS qui présentent leur discipline et leurs recherches de manière vivante et concise.  Jeune chercheur, Jules Hoffmann travaille sur les insectes et notamment sur le criquet migrateur.  Très vite il est frappé par la très grande résistance des insectes aux manipulations qu'ils subissent dans les laboratoires, ainsi qu'aux maladies graves qu'ils transmettent à des centaines de millions d'êtres humains tous les ans. C'est le point de départ d'un carrière passionnante, décrite ici de manière très vivante, consacrée à l'étude des mécanismes de l'immunité inné faisant émerger par ses découvertes « une vision nouvelle des mécanismes de défense que les organismes, des plus primitifs jusqu'à l'Homme, opposent aux agents infectieux. »

  • La collection Les Grandes Voix de la Recherche est une coédition entre CNRS Éditions et De Vive Voix. Pluridisciplinaire et accessible, elle donne la parole aux chercheurs lauréats de la très prestigieuse médaille d'or du CNRS qui présentent leur discipline et leurs recherches de manière vivante et concise. 
    Quest-ce que le savoir mathématique ? À quoi sert une théorie mathématique ? Et quest-ce que faire des mathématiques ? La nature et l'objet des mathématiques restent bien mystérieux, et celles-ci apparaissent souvent abstraites. Les mathématiques ont pourtant une notion bien définie du vrai : est vrai ce qui est démontré. Pour les besoins de la démonstration, précisément, les mathématiques usent d'outils. Le langage, d'abord, joue un rôle fondamental dans l'élaboration de la définition, l'hypothèse, la démonstration et le théorème. Les mathématiques entretiennent également un lien étroit avec la logique, à tel point que l'on peut se demander sil faut les distinguer. De façon diamétralement opposée, on peut s'interroger sur la place de la géométrie dans la recherche moderne en mathématiques.
    Dans cet essai court Claire Voisin raconte, de l'intérieur, comment se font les mathématiques, et nous montre que l'abstraction n'est pas complexification mais quelle naît au contraire du souci constant de simplification et d'économie de pensée qui caractérise les mathématiques.
    Médaille d'or du CNRS, Claire Voisin est mathématicienne et titulaire de la chaire de Géométrie algébrique du Collège de France.

  • Les ondes gravitationnelles prédites par Einstein en 1916.
    En novembre 1915, Einstein finalise la théorie de la relativité générale. En 1916, il développe les conséquences de sa théorie et en particulier l'idée que la géométrie peut être déformée par des masses en mouvement et que cette déformation peut se propager dans l'espace-temps sous forme d'ondes gravitationnelles.
    Observées un siècle plus tard.
    Le 14 septembre 2015 de grands interféromètres américains détectent sur terre l'arrivée d'ondes gravitationnelles émises par la fusion de deux trous noirs à 1 milliard d'années lumières. Un siècle après leur formulation, les prédictions théoriques d'Einstein sur l'existence d'ondes gravitationnelles et de trous noirs pouvant fusionner ont donc été confirmées. ouvrent une branche nouvelle de l'astronomie.
    Dans cet enregistrement, Thibault Damour, qui a contribué de manière décisive à la découverte des ondes gravitationnelles, rappelle de manière détaillée et toujours accessible le cadre théorique de la relativité, les méthodes d'investigation utilisées et la portée de cette découverte qui ouvre une branche nouvelle de l'astronomie et permettra à terme une cartographie de l'univers.

  • La première révolution quantique et la dualité onde-particule.
    La première révolution quantique qui naît sous l'impulsion d'Einstein au début du XXe siècle, bouleverse notre vision du monde et fait émerger des concepts surprenants comme la dualité onde-particule. La deuxième révolution quantique et l'intrication.
    Moins connu est le développement dune deuxième révolution quantique initiée en 1935 par Einstein, Podolsky et Rosen et par Schrdinger, et rendue possible à partir de la fin des années 1960 par l'expérimentation sur des particules individuelles. Cette révolution, qui se déroule encore sous nos yeux, repose sur le principe étrange de l'intrication selon lequel deux particules qui ont interagi se comportent de manière extraordinairement similaire même lorsqu'elles sont éloignées.
    L'informatique quantique.
    Cette notion a été vérifiée expérimentalement par l'auteur au début des années 1980 et connaît déjà des applications concrètes, notamment en matière de cryptographie. Elle pourrait déboucher à terme sur des technologies nouvelles comme l'informatique quantique. Tourné vers une physique d'avenir, cet enregistrement raconte une magnifique histoire de science, dans laquelle l'expérimentation a permis de trancher des débats philosophiques.

  • Les trous noirs

    Jean-Pierre Luminet

    Des objets dévoreurs d'étoiles et de lumière. Les trous noirs sont la plus fascinante découverte de l'astrophysique moderne, déjà devenus objets de légende. Sont-ils réellement les monstres dévoreurs d'étoiles et de lumière ? Sont-ils des objets purement hypothétiques ou une réalité observable ? Aux frontières de l'Univers et aux limites de la physique contemporaine. En répondant à ces questions, Jean-Pierre Luminet conduit l'auditeur à un fabuleux voyage à travers l'espace et le temps. Il nous transporte dans le monde étrange des supernovae, des sursauteurs X et des quasars. Avec un réel talent de conteur, il nous conduit aux frontières les plus extrêmes de l'Univers et aux limites de la physique contemporaine.

  • En 1637, Descartes révolutionne la manière que l'on a de faire de la géométrie : il pose les bases de ce que l'on appelle la "géométrie algébrique", qui associe, à chaque point de l'espace, 3 coordonnées. Cela permet de résoudre des problèmes géométriques avec des outils algébriques. Cette géométrie est dite "commutative", c'est-à-dire que le produit de deux quantités ne dépend pas de l'ordre des termes : A × B = B × A.
    Cette propriété est fondamentale, et l'ensemble de l'édifice mathématique en dépend. En 1925, la mécanique quantique vient à nouveau tout bouleverser. L'espace géométrique des états d'un système microscopique, un atome par exemple, s'enrichit de nouvelles propriétés de ses coordonnées, qui ne commutent plus. Il faut donc adapter l'ensemble des outils mathématiques à ces nouveaux paradigmes. Cette géométrie "non-commutative", devenue essentielle à la recherche en physique, a été développée par Alain Connes.
    Alain Connes est mathématicien, médaille Fields, médaille d'or du CNRS, et titulaire de la chaire Analyse et Géométrie du Collège de France.

  • La collection Les Grandes Voix de la Recherche est une coédition entre CNRS Éditions et De Vive Voix. Pluridisciplinaire et accessible, elle donne la parole aux chercheurs lauréats de la très prestigieuse médaille d'or du CNRS qui présentent leur discipline et leurs recherches de manière vivante et concise.
    Comment à partir d'une toute petite cellule unique, est-il possible d'obtenir un organisme aussi complexe que celui d'un être vivant ? Par quel phénomène fascinant passe-t-on de l'embryon à l'Homme ?
    Ce sont ces interrogations qui ont accompagnées Nicole Le Douarin tout au long de son parcours scientifique. Cette grande biologiste française s'est notamment distinguée par ses travaux sur les chimères, ces êtres hybrides qu'elle a elle-même conçus en injectant des cellules de caille dans un embryon de poulet. Ces manipulations ont permis des avancées remarquables dans l'observation puis la compréhension du développement des cellules et de leur différenciation au sein d'un organisme.
    Dans cet enregistrement, cette grande chercheuse nous parle de son parcours, de ses travaux, de sa passion, et nous introduit de manière claire à la biologie du développement, et plus généralement, aux secrets de la vie.
    Nicole Le Douarin, est une chercheuse en biologie du développement et en embryologie. Médaille d'or du CNRS en 1986, elle est professeur honoraire au Collège de France, et secrétaire perpétuelle honoraire de l'Académie des sciences depuis janvier 2006.

  • La collection Les Grandes Voix de la Recherche est une coédition entre CNRS Éditions et De Vive Voix. Pluridisciplinaire et accessible, elle donne la parole aux chercheurs lauréats de la très prestigieuse médaille d'or du CNRS qui présentent leur discipline et leurs recherches de manière vivante et concise.
    Sols contaminés, eaux souillées, rejets toxiques, etc. Si la présence de polluants dans la biosphère remonte à la nuit des temps, l'augmentation de la population de la planète et l'accroissement des activités humaines ont provoqué une multiplication des cas de pollution depuis le début de l'ère industrielle. Que l'on parle de plastiques, d'hydrocarbures, de pesticides, d'arsenic à chaque fois, le constat est le même : il est très difficile de décontaminer les sites pollués. La bio-remédiation pourrait néanmoins constituer une réponse efficace et naturelle à ce problème environnemental. Cette pratique consiste à mobiliser les organismes vivants (micro-organismes ou plantes) pour réaliser ou accélérer la dégradation des polluants, pour les transformer en substances inoffensives. Jean Weissenbach nous introduit de manière claire au fonctionnement de la bio-remédiation, et à la façon dont elle permet d'inactiver naturellement des polluants.

  • La collection Les Grandes Voix de la Recherche est une coédition entre CNRS Éditions et De Vive Voix. Pluridisciplinaire et accessible, elle donne la parole aux chercheurs lauréats de la très prestigieuse médaille d'or du CNRS qui présentent leur discipline et leurs recherches de manière vivante et concise. 
    L'informatique.
    Tout le monde l'utilise, tout le monde en parle, ses progrès font la une : l'imprimante 3D, l'intelligence artificielle, les big data Mais qui comprend vraiment de quoi on parle et de quoi il s'agit ?
    L'informatique est réellement une révolution, une façon radicalement différente de penser, qui permet d'associer de l'information, c'est-à-dire un ensemble de données, qui peut-être de toute taille et de toute nature, à un ou plusieurs algorithmes.
    Algorithme, mot compliqué pour désigner une chose très simple : une suite d'opérations mathématiques. Une addition est un algorithme. C'est cela, l'informatique : une méthode systématique pour transformer un besoin en une suite d'opérations élémentaires très simples. L'informatique se décompose en 4 éléments : les données, les algorithmes, les programmes, qui sont la traduction des précédents dans un langage compréhensible par l'ordinateur, enfin le matériel lui-même, dont les progrès constants sont exponentiels.
    Un enregistrement qui propose une vision claire et prospective dun monde en voie de numérisation.

  • Un conflit colonial majeur qui a isolé la France.
    Le 8 mai 1945, au lendemain de la victoire alliée, les « événements » commencent en Algérie. De massacres en représailles, ces événements deviendront rapidement un conflit colonial majeur qui isolera la France sur la scène internationale, révélant son incapacité à accompagner un mouvement global de décolonisation. et cristallisé le débat politique.
    La guerre d'Algérie a cristallisé le débat politique intérieur, défini une génération et révélé les forces contraires dune France tout à la fois arc-boutée sur son passé et aspirant à la modernité.
    Riche de l'ouverture récente d'archives militaires françaises et des recherches d'une nouvelle génération d'historiens algériens cet enregistrement apporte une vision exhaustive et équilibrée du conflit.

  • Sommes-nous seuls dans l'Univers ? Un grand scientifique français nous apporte des éléments de réflexion pour répondre à cette question fondamentale. Cette quête se concentre avant tout sur la chimie du carbone et sur l'eau, les ingrédients à partir desquels la vie s'est développée sur terre.
    Les exobiologistes sont donc les "sourciers de l'espace" et leurs candidats dans le système solaire sont Mars et les lunes de Jupiter et de Saturne. Ils scrutent également les exo-planètes récemment découvertes hors du système solaire. Lexobiologie, qui est présentée ici de manière très complète, est une discipline où les progrès de l'observation nous rapprochent de plus en plus dune découverte possible. Un voyage fascinant dans le système solaire et au delà.

  • Les secrets de la matière et les premiers instants de l'univers.
    L'accélérateur de particules du CERN, le L.H.C., (Large Hadron Collider), est la machine la plus grande, la plus chère, la plus puissante jamais construite par l'homme. Son but est d'accélérer deux faisceaux de protons, (des constituants des noyaux atomiques), en sens inverse, et de les porter à une collision frontale. Les physiciens veulent étudier les produits de cette gigantesque collision. Pourquoi? On peut y répondre de deux façons :
    Une révolution dans notre compréhension de la matière
    La première est de voir le LHC comme un microscope. Avec lui notre pouvoir de résolution sera augmenté dun facteur dix, et révolutionnera ainsi notre compréhension de l'infiniment petit.
    Recréer les conditions du Big bang.
    La seconde est de voir le LHC comme un télescope. La densité d'énergie produite pendant la collision ressemble à celle qui a prévalu pendant les premières fractions de seconde de l'histoire de l'Univers juste après le Big bang. Il nous offre donc un moyen d'étudier les mécanismes physiques qui sont à l'origine de la création de la matière dans le Cosmos.

  • L'amour du cinéma italien, Jean-Claude Carrière, scénariste de Luis Buñuel et de Louis Malle, nous parle avec passion de son amour du cinéma italien, des films et des metteurs en scène et des acteurs qu'il a connus et qui l'ont marqués : Roberto Rossellini, Federico Fellini, Michelangelo Antonioni, Monica Vitti, Marcello Mastroianni.
    Élégance, tendresse, humour et gravité. Il évoque cette mystérieuse combinaison d'élégance, de tendresse, d'humour et de gravité qui, de l'après guerre aux années 1960, et au-delà, est la marque de fabrique d'un très grand cinéma d'auteur qui n'a pas vieilli et qui a eu un impact majeur sur la nouvelle vague en France.

  • Les Cathares

    Jean-Louis Biget

    Le Catharisme est une des plus belles et plus tragiques dissidences religieuses du Moyen Âge. On découvre ici ce que furent son inspiration, ses motivations, ses bonhommes et on la comprend alors très clairement dans le contexte plus vaste de cette France méridionale des XIIe et XIIIe siècles qui a vu se diriger contre elle la croisade intérieure et l'Inquisition.

  • Comment s'est construite et comment a évolué la pensée économique ? De l'Antiquité aux théories économiques les plus récentes, les idées des grands économistes sont présentées ici dans leur contexte historique.
    Une série de séquences fluides et claires. Cet enregistrement se présente comme une série chronologique de séquences fluides et claires où les idées s'enrichissent mutuellement pour former un débat continu, une grande construction pleine de passerelles.
    Une introduction brillante à l'économie. Une introduction très stimulante et complète aux grandes notions économiques qui permet d'identifier et de comprendre les idées qui nourrissent les débats actuels.

  • Einstein et l'espace-temps : Jusqu'aux premières années du XXe siècle, l'espace et le temps sont perçus comme les catégories préexistantes dans lesquelles se manifeste tout le contenu de l'univers : la matière sous toutes ses formes et la force à l'origine de toutes les interactions de la matière. Relativité et théorie quantique Les révolutions conceptuelles du début du XXe siècle initiées par Einstein, relativité et théorie quantique, vont changer radicalement ces notions et les relations quelles entretiennent entre elles.
    La théorie des cordes : Thibault Damour nous propose ici une revue de ces quatre catégories fondamentales de la physique, de la fin du XIXe siècle jusqu'à la théorie des cordes et ses prolongements les plus récents. Un grand cours de physique.

  • Cyborgs, surhommes, mutants, clones, et robots Les biotechnologies, les technologies d'information, la robotique, les nanotechnologies et les neurosciences, sont en train de bouleverser très rapidement ce que nous sommes : nos corps, nos esprits, notre langage, notre rapport au monde et notre héritage naturel, et elles nourrissent des utopies transhumanistes.
    Les utopies transhumanistes.
    Mais que signifie l'espoir mis dans ces technologies pour accroître nos capacités physiques et mentales, résister aux virus, trouver l'éternelle jeunesse, bref nous affranchir de notre condition humaine imparfaite, limitée et mortelle ?
    Un questionnement philosophique dune grande actualité.
    Jean-Michel Besnier explore ces utopies transhumanistes et s'interroge sur les raisons de vouloir écarter le corps biologique et de souhaiter s'arracher à ce qui fait de nous des humains, distincts des animaux, des dieux et des machines. Il nous invite, en laissant de côté les positions morales trop simplistes qui conduisent au refus craintif du progrès technologique ou à des positions antihumanistes, à nous interroger sur nos devenirs possibles, sur les valeurs existantes et à inventer qui accompagneraient notre nouvelle humanité. Un questionnement philosophique dune grande actualité.

  • Un aperçu lumineux et accessible de la recherche en physique quantique aujourd'hui.
    Depuis le début du XXe siècle la physique quantique nous a révélé le monde étrange de l'infiniment petit. Dans celui-ci les certitudes de notre monde de tous les jours se brouillent. Les particules de matière ou de lumière n'y obéissent pas aux lois qui nous sont familières. À cette échelle microscopique, elles existent à la fois sous forme d'ondes et de particules, se manifestent simultanément dans des états différents, semblent être partout à la fois.
    Une nouvelle logique de la matière.
    Comment comprendre ces notions contre-intuitives alors qu'à notre échelle macroscopique les objets faits de ces mêmes particules obéissent à des lois prévisibles, ont une position bien déterminée dans l'espace ?
    Un cours de physique par Serge Haroche :
    Les expériences de Serge Haroche consistent à piéger les particules à la lisière des deux mondes, et à jongler avec elles pour comprendre comment notre monde classique émerge du monde quantique.
    Avant de nous entraîner dans cette exploration, Serge Haroche nous donne un petit cours de physique très accessible pour nous permettre de le suivre dans le monde quantique.

empty